Le premier opus du groupe Algiers est un diamant à l’état brut

8 juin 2015 • MusiquePas de commentaire

En découvrant les jeunes membres de ce groupe, le fan de musique ne s’attend pas à prendre une telle claque dès les premières secondes. Dès que les voix des chœurs s’entremêlent, l’auditeur est transporté dans un monde de soul pure et efficace qui suscite beaucoup d’émotions.

Un mélange d’inspirations exceptionnel

AlgiersLa douce voix du chanteur, Franklin James Fisher, possède une telle intensité quand il chante la soul que sans savoir quel est l’artiste, les auditeurs pourraient le comparer aux plus grands dans ce domaine. Mais le groupe Algiers a décidé de transformer ce courant pour lui apporter une touche plus personnelle.

Les guitares électriques s’invitent donc dans les chansons de ce groupe pour créer une nouvelle forme d’harmonie avec des artistes talentueux sur chaque instrument. Entre punk et soul, Algiers est sur le point d’inventer un nouveau courant musical complètement différent et innovant.

Des artistes complètement habités

AlgiersAlors que la plupart des morceaux de musique actuels finissent par une accalmie avant la fin, Algiers entre en transe avec ses instruments et avoir la chance de voir leurs clips ou leurs prestations en live va montrer qu’ils sont complètement pris dans leur univers. Chaque morceau se finit donc en apothéose, où les membres du groupe sont allés au plus profond d’eux-mêmes pour délivrer tout ce qu’ils ont.

Une ambiance gospel se retrouve souvent au début des morceaux afin de mettre en place une certaine ambiance particulière, sur laquelle la voix du chanteur va venir se poser. Cette volonté de s’investir dès la première note dans une sorte de connexion entre tous les membres du groupe offre une puissance supplémentaire à chaque morceau. Ce premier opus devrait beaucoup faire parler de lui tant ce groupe réunit tout pour réussir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PodSafeAudio - Le blog de Julie