Comment j’ai rendu mon chat heureux avec un arbre à chat fait maison

27 février 2015 • ShoppingPas de commentaire

Lorsque j’ai adopté mon chat, ce fût comme un coup de foudre réciproque et l’arrivée à la maison allait demander quelques changements notamment au niveau budgétaire. Il faut avouer que pour s’occuper d’un chat le mieux possible et veiller à son bien-être, les dépenses sont souvent importantes.

Je multiplie des astuces qui m’ont permis de réduire un certain nombre de frais, comme la litière écologique à base de granulés de bois. Je prépare également moi-même la nourriture pour mon chat grâce aux conseils de sites spécialisés et j’ai réalisé mon propre arbre à chat.

L’observation de l’arbre à chat classique

British Shorthair

Pour y parvenir, j’ai commencé à étudier les différents éléments qui composent tous les arbres à chat afin d’offrir la même qualité pour le mien. Des plateformes de taille différentes, une cachette, de la corde pour se faire les ongles, des hamacs pour un repos dans un endroit agréable et de petits jouets accrochés. Le projet ne me semblait pas irréalisable avec un peu d’ingéniosité et de bricolage, je suis convaincue que tout le monde peut réaliser l’arbre à chat idéal.

Il n’est pas nécessaire d’être un professionnel dans la construction de petits objets mais simplement de penser à la stabilité d’ensemble. L’important est de savoir pourquoi l’arbre à chat est construit de cette façon et ne pas improviser son propre modèle pour plus d’originalité. Les plateformes ont toutes une hauteur différente parce que le chat aime pouvoir observer selon différentes perspectives.

Chatons British Shorthair

Une fois des renseignements pris auprès d’une animalerie, je pus convenir que moi-même j’aime bien changer de place et ne pas toujours rester à la même place dans mon logement. Le chat est donc comme moi, un épicurien qui va apprécier tous les endroits agréables et aura plaisir à varier chaque jour. Un peu de travail allait me permettre de lui offrir un endroit qui allait servir à plusieurs types d’utilisations variées donc cela valait largement la peine de créer.

Trouver le matériel nécessaire

Chaton

Avant de créer le prochain lieu de divertissement et de repos de mon chat, il allait falloir trouver les différents éléments pour le construire. Il allait me falloir trouver des idées intéressantes pour chaque partie. En réalisant une brocante, je pus tomber sur une étagère parfaite car j’allais pouvoir la démonter pour utiliser chaque partie de façon indépendante.

Dans un stand plus loin, je trouvais de toutes petites peluches qui seraient parfaites pour constituer les jouets à intégrer à mon arbre à chat. Je me réjouissais déjà en imaginant mon animal découvrir un espace spécialement conçu pour lui et apprendre à l’apprécier. Dans un magasin de bricolage, j’ai pu acheter pour seulement quelques euros, un gros morceau de bois contreplaqué pour la base et de plus fins pour créer les différentes plateformes.

British Shorthair dans un arbre à chat

Comme dépense particulière, je me permis d’acheter de la corde à base de sisal puisque l’animalerie m’avait expliqué qu’elle était la plus intéressante pour que le chat puisse se faire les ongles. Achetée selon une longueur particulière, cet achat est particulièrement économique. J’avais chez moi de la ficelle et des chutes de moquette que j’allais pouvoir utiliser pour rendre cet espace encore plus attrayant.

Liste récapitulative :

  • Baguettes en bois pouvant se fixer sur angle : vieux meubles
  • Baguettes en bois d’une largeur égale : tasseaux, barreaux d’échelles, cotés d’étagères
  • Clous, colle, corde en lin ou en sisal
  • Jonc de mer : à trouver lors de vides-greniers
  • Planches de contreplaqués ou d’agglomérés : négocier des chutes à petits prix dans un magasin de bricolage

Le montage de l’arbre à chat

Chat

Le moment le plus délicat car il va falloir veiller à ce que la structure soit solide mais que le tout soit assez intéressant pour que mon chat s’y rende régulièrement. Je commencer à fixer solidement les morceaux d’étagères à la base en les clouant. Optant pour plusieurs hauteurs différentes, je devais veiller à ce que les plateformes soient habilement dispersées pour plaire à mon chat.

J’avais décidé de tout recouvrir de moquette pour prendre soin des coussinets de mon chat et une fois découpés aux bonnes dimensions, je pus recouvrir toute la surface de l’arbre de mon chat en agrafant simplement la moquette. Je posais ensuite les plateformes en choisissant de les visser en leur milieu afin de garantir une parfaite stabilité.

Arbre à chat fait maison

Une fois que ces premières étapes étaient réalisées, mon arbre à chat avait déjà fière allure. J’enroulais la corde à la base de l’arbre à chat la corde prévue pour que mon chat puisse venir y faire ses griffes. Sur plusieurs plateformes, j’avais fixé des ficelles de longueurs différentes au bout desquelles pendaient les jouets que j’avais prévus.

Il me restait la touche finale, à savoir installer un hamac. Au bout d’un morceau de bois que j’avais vissé de façon horizontale, j’installais le hamac que j’avais pris plaisir à coudre à partir d’un vieux pantalon en velours. Avec une attention particulière sur les côtés, douceur et confort allaient être au rendez-vous. La présentation de mon œuvre terminée à mon chat le rendit sceptique au départ puis il finit par l’adopter complètement au fur et à mesure.

Les illustrations utilisées à travers cet article sont libres de droit et sont issues de la banque d’images https://pixabay.com/ et du guide http://www.britishorthair.com/.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PodSafeAudio - Le blog de Julie