The Hellfreaks, ou comment je suis venue à écouter (et apprécier) du Horror Punk

17 juillet 2016 • MusiquePas de commentaire

Me voila de retour avec un nouveau coup de cœur musical ! Il y a quelques jours, je vous ai parlé de Meiko et de sa douce voix… et bien aujourd’hui on va complètement changer de registre parce que je vais vous bassiner des heures et des heures avec The Hellfreaks  :), un groupe d’Horror Punk que j’ai découvert par hasard il y a quelques jours. Je vous vois déjà avec vos regards effarés vous disant déjà : « Oh non, Julie est devenue Punk ! Julie est devenue satanique ! ». Lol, alors soyons clair : la musique du groupe me plait et voilà. Je n’ai nullement l’intention de me transformer en draculina ou en punk girl avec les cheveux flashy toutes raides et vous inonder de post et conseils sur comment entretenir ses fausses canines de vampire ou quel maquillage utilisé pour être aussi pâle que les héros de Twilight… alors, on respire d’accord ? Donc revenons maintenant à nos moutons !

The Hellfreaks est une petite pépite musicale qui nous vient tout droit d’Hongrie. Je vous ai dit plus tôt que je n’ai découvert le groupe que tout récemment, mais ils sont au fait présents sur la scène punk depuis 2009. Mais comment suis-je venue à les écouter, vous demandez-vous sûrement ? Et bien c’est simple et banal : en surfant sur le net à la recherche de news croustillants et dernières nouveautés musicales, je suis tombée comme par hasard sur une chronique de leur dernier album. La description que le chroniqueur a faite de leur musique m’a tellement subjugué que j’ai tout de suite filé sur Youtube pour voir et écouter leurs créations musicales. Et là… ce fut un véritable coup de cœur !

Une musique diablement punk, folle et entrainante

Avec le groupe, pas le temps de respirer : leur musique est totalement véloce et endiablée. Les quatre comparses vous emportent avec eux dans leur folle spirale Psychobilly, rythmée par le son de leur guitare, batterie et contrebasse (trop la classe !). La plupart de leurs morceaux donnent vraiment trop la pêche, tant ils sont fous et entrainants. Pour ma part, je n’arrive plus à me sortir le refrain de leur chanson « Boogie Man » de la tête !

Une frontwoman diablement sexy, dotée d’une voix qui en jette !

Mais ce qui fait vraiment la force de The Hellfreaks, c’est leur chanteuse : une nana diablement sexy qui a une voix vraiment trop waouh ! Si celle de Meiko est douce et apaisante, la voix de Shakey Sue est totalement à l’opposé mais tout aussi extraordinaire : haut-perchée et totalement rock’n’roll ! La miss chante super bien, surtout que la plupart des morceaux ne lui laissent même pas le temps de respirer. Bref, elle m’impressionne vraiment beaucoup.

1389415336_601708301

Oui oui, je vois d’ici vos regards épouvantés en voyant leur photo de groupe ou la pochette de leur album. Mais franchement, on a vu pire ! Et puis, il ne faut pas toujours se fier aux apparences. Moi en tout cas, je suis contente d’être tombée sur The Hellfreaks: avec ce groupe, j’ai pu découvrir et apprécier un nouveau genre musical. Et maintenant, j’ai 3 supers albums en plus dans ma collection ! 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

PodSafeAudio - Le blog de Julie