Capodastre et accordeurs : les indispensables du guitariste

14 septembre 2021 • MusiquePas de commentaire

Pour être un virtuose de la guitare, il ne suffit pas juste d’avoir du talent. En effet, pour exploiter au mieux votre instrument, il est conseillé de s’armer de quelques accessoires additionnels très pratiques. À savoir le capodastre et les accordeurs. On vous explique ici en quoi ces accessoires vous seront indispensables.

Capodastre

Capodastre : c’est quoi ?

Le capodastre, plus connu comme le « capo », est un accessoire de guitare qui permet de barrer toutes les cordes simultanément, comme vous le feriez avec votre index lors d’un accord barré.

Le capodastre appuie donc sur toutes les cordes, ce qui permet de décaler virtuellement les cordes à vide. Cela signifie que si vous placez votre capo à la troisième case, les notes qui sortiront lorsque vous jouerez les cordes à vide seront celles de la troisième case.

Cet accessoire est d’une grande utilité pour le musicien, parce qu’il permet de jouer plus aigu, sans avoir à régler la tension des cordes. En effet, comme les cordes sont virtuellement décalées à vide, la tonalité jouée est tout de suite plus aigüe.

Pour le guitariste, l’utilisation du capo lui permet d’adapter la hauteur d’une chanson aux capacités vocales du chanteur. Le chanteur quant à lui n’est plus obligé de se limiter à la zone grave de sa voix, et peut désormais utiliser un registre plus aigu.

Notons également qu’un capodastre permet d’éviter d’utiliser des positions d’accords délicates ainsi que les accords barrés. Le capodastre remplace les barrés, ce qui permet au musicien de jouer des accords standards qui sont plus faciles à jouer, tout en montant dans les aigus.

Capodastre

Nos conseils pour bien choisir son capodastre

Tous les capodastres ne se ressemblent pas. Ainsi, si vous souhaitez jouer « Here Comes the Sun » des Beatles, un morceau qui nécessite un capodastre en 7e case, vous aurez besoin d’un capo parfaitement adapté à votre guitare acoustique.

Le capodastre peut généralement être classé en deux familles : on peut donc distinguer les capodastres pour les guitares classiques, et ceux pour les guitares électriques, folk ou électro acoustiques.

Rappelons en effet que la forme (aussi appelée radius) de la touche de la guitare électrique ou folk est courbée, tandis que celle de la guitare classique est plate. C’est pourquoi un capo pour guitare classique ne conviendra pas à une guitare électrique, en raison de cette différence de radius.

On peut également distinguer les capodastres par leur attache. Certains sont à sangle, et d’autres à pince. Le capo à sangle est moins onéreux, mais son mécanisme d’attache est moins pratique, ce qui le rend moins populaire. Sa durée de vie est également inférieure par rapport à celle du capo à pince. Il n’est donc clairement pas celui que l’on recommande.

Le capo à pince est certainement le plus pratique. Sa mise en place est plus aisée, et il développe une plus grande résistance. Sa stabilité permet quant à elle de vous faire profiter d’un son bien plus clair et précis. Et comme il est facile à poser, vous avez la possibilité de le déplacer rapidement sur une autre case au cours d’un morceau.

Accordeur

Le point sur les accordeurs

Mais bien avant de vous lancer dans une envolée lyrique avec votre guitare, vous devrez toujours vous assurer que votre instrument est bien accordé. Si tel n’est pas le cas, alors vous aurez grandement besoin d’un accordeur.

Certes, apprendre à accorder une guitare à l’oreille est d’une grande importance. Mais on ne boudera cependant pas la facilité et le gain de temps que nous apporte un bon accordeur.

À titre de rappel, un accordeur permet d’accorder les cordes séparément, de façon simple, rapide et surtout précise. Il capte les vibrations de la corde, puis vous indique sa tonalité. Il vous appartient ensuite d’ajuster la tension de la corde afin d’obtenir la note juste.

On peut distinguer différents modèles d’accordeurs de guitare :

  • l’accordeur à pince, le plus populaire, en raison de sa praticité et de sa facilité d’utilisation
  • l’accordeur numérique, plus moderne, et doté d’un microphone intégré captant la note jouée
  • l’accordeur à pédale, le préféré des musiciens professionnels, permettant un accordage silencieux, ce qui est très utile sur scène

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

PodSafeAudio - Le blog de Julie